3ème FORUM « DESIGN MODE D’EMPLOI » TM

« LE RECRUTEMENT DES JEUNES DIPLOMES EN DESIGN »

Bourse du Commerce de Paris
09 décembre 2015

Organisé par l’APCI et Lemensearch, en partenariat avec France Design Education/FDE, et l’Association nationale des écoles supérieures d’art/ANdEA, Design mode d’emploi a bénéficié du soutien de la Chambre de Commerce et d’Industrie Paris Ile-de-France et de la Direction générale des entreprises au Ministère de l’industrie.

Il a réuni l’ensemble des acteurs du recrutement : responsables du design et des ressources humaines dans les entreprises, collectivités et agences de design ; jeunes diplômés ; consultants ; spécialistes du recrutement ; écoles ; organisations professionnelles ; organismes de promotion du design et de l’innovation. Avec pour objectifs :

Pour les jeunes designers : trouver les réponses à leurs interrogations : que recherchent les entreprises, comment se présenter à elles, quelle stratégie de recherche adopter, quel statut choisir?

Pour les entreprises et les agences de design, rencontrer les talents de demain et trouver des clés pour un recrutement réussi.

Pour les agences se présenter dans la diversité de leurs approches et de leurs domaines d’intervention, et rencontrer les jeunes issus des formations les plus innovantes.

Pour les  écoles : mieux préparer leurs étudiants à la vie professionnelle dans toute sa diversité.

Le Forum a réuni près de 250 personnes dont 150 jeunes diplômés, venant de 38 écoles de design, d’art ou d’ingénieurs. 109 d’entre eux ont participé au programme de rendez-vous individuels (speed dating) : 440 entretiens avec trente entreprises, collectivités, agences ou organismes de promotion.

Organisateurs

Contacts : gsengissen@gmail.com – amboutin@apci.asso.f

Contact : cmalki@lemensearch.com

En collaboration avec


Partenaires institutionnels


Organisations professionnelles


Organismes relais de l’innovation et du design


I – La préparation de la journée

Un site Internet dédié a été mis en place : www.design-mode-demploi.fr

Les entreprises qui souhaitaient participer au programme de rencontres (speed dating) et se présenter aux jeunes dans des ateliers pouvaient s’y inscrire, y insérer leur logo et un lien vers leur site. Il leur était aussi demandé d’indiquer leurs objectifs :  rencontrer de jeunes talents ; faire connaitre l’entreprise ; conseiller les jeunes designers ; préparer un recrutement futur ; découvrir de nouvelles compétences en design ; échanger avec leurs homologues.

Les jeunes designers étaient d’abord invités à s’inscrire, à se présenter et à envoyer un lien vers leur portfolio/site puis, quelques jours avant le Forum,  à exprimer leur choix d’entreprises pour le speed dating et leur choix d’atelier.

II – Les ateliers de coaching

Trois  ateliers ont eu lieu de 9h à 10h le matin. L’objectif était de préparer les jeunes diplômés aux rendez-vous de l’après midi. Devant l’affluence ils ont été répétés dans l’après midi.    Ces ateliers rencontrent en effet une très forte demande.

Rémy Constantin – Portfolio : l’atout maître

Serge Eisenhuth – Préparer sa recherche d’emploi et se présenter à une entreprise

Elisabeth Damour – Objectif : intégration

III. Les Ateliers avec les  organisations professionnelles

AFD, CFAI , Fedi, ADC,  Designersinteractifs.

Un atelier a réuni les organisations professionnelles  tout au long de l’après midi afin de répondre aux questions des jeunes diplômés sur le rôle des organisations professionnelles et leur soutien mais aussi sur les modes d’exercice de leur métiers, les problèmes liés aux contrats, aux rémunérations, à la déontologie professionnelle.

IV. Les ateliers de présentation des entreprises

Certaines des entreprises , agences ou associations  présentes pour le speed dating avaient souhaité se présenter  aux jeunes diplômés dans le cadre d’un atelier. Cela a été le cas de :

W et Cie, Tarkett, In process, Dyson, Handitec, Moovjee,DDay’s, Créapolis.

V. Les séances plénières

Les séances plénières ont eu lieu le matin dans la salle Baltard.

10h : Accueil par

  • La Chambre de commerce et d’industrie de Paris Ile-de-France : Nelly Rodi,
  • Les partenaires :
    • France design éducation : Christian Guellerin
    • Association nationale des écoles d’art : Jacqueline Febvre
  • Les organisateurs
    • L’APCI : Anne Marie Boutin

10h 30 Tables rondes : « Le recrutement des designers par les entreprises »

Thématiques : Les attentes des entreprises, les modalités du recrutement, les carrières offertes, les nouveaux métiers, les nouveaux modes d’exercice du métier

Profils des intervenants : des responsables du design et des ressources humaines d’entreprises de tailles et secteurs différents.

Animation : Antoinette Lemens

Table-ronde 1 : Frédéric Beuvry/Schneider Electric, Patrick Weisenberger/Orange, Millie de la Vallette/ Louis Vuitton, Marie Erhman /l’Oréal, Antony Grade/ Renault

 Allocution de Jean François Serre, Ministère de l’industrie/DGE

Table-ronde 2 : Stéphane Thirouin/SSEB, Chrisstophe Sapena/Adeo, Nicolas Pégorier/Faurecia, Tatiana Ryffers/Carrefour, Marie Kellou/ Cent degrés, Joanna Routaboul/ Business France (dispositif des VIE)

Quelques citations utiles

Sur l’évolution des métiers

« Les nouveaux métiers sont dans les interfaces et dans les systèmes »
Patrick Weisenberger/Orange

« On prend le virage des objets connectés »
Stéphane Thirouin /SEB

« L’heure est à la récupération des données avec une tendance à séparer le designer UI et le designer produit »
Frédéric Beuvry / Schneider electric

« Ce n’est pas seulement vendre sa sauce mais savoir ce que cherche le client »
Marie Kellou/ Cent degrés

« On ne crée pas qu’un produit mais une expérience »
« On développe la partie digitale pour offrir une expérience unique où la partie produit n’arrive qu’à la fin »
Marie Erhman/L’Oréal

« Il faut être capable d’anticiper : c’est quoi le produit de demain, l’usine de demain »
Nicolas Pégorier/ Faurecia

« Les métiers du luxe restent plus traditionnels mais le design continue à apporter une réelle valeur ajoutée »
Millie de la Vallete  / Louis Vuitton

Sur les profils recherchés

« Nous recherchons des designers spécialisés en connectivité »
Antony Grade / Renault

« Savoir insuffler de l’art de la sensibilité et du sens … »
Frédéric Beuvry/Schneider electric

«  Français ayant une grande expérience internationale »
Patrick Weisenberger/ Orange »

« Au technocentre nous avons 50% de français et 50% d’autres nationalités »
Antony Grade/ Renault

« Ce qui fait la différence c’est l’innovation, la vision : savoir raconter une histoire »
Nicolas Pégorier/ Faurecia

« Savoir travailler en mode agile, transverse »
Patrick Weisenberger/ Orange »

« C’est une triangulaire : rassurer l’ingénieur, séduire le marketing »
Nicolas Pégorier/ Faurecia

Sur le recrutement

Qui recrute ?

« Le recrutement passe par la DRH via un logiciel plate-forme pas adapté aux portfolios »
Stéphane Thirouin

« Les recrutements ne passent pas par la DRH mais proviennent de stages et de partenariats avec les écoles et de l’international »
Tatiana Riffers / Carrefour

L’équilibre portfolio et entretien
Le portfolio est important mais pas toujours prioritaire
« C’est surtout l’énergie qui se dégage pendant l’entretien qui importe …l’aspect sensible est la clef de voûte »

Frédéric Beuvry/ Schneider electric

« On organise des book sessions avec tous les membres de l’équipe car on recherche la polyvalence et la capacité d’argumentation »
Christophe Sapena/Adeo (Leroy merlin)

Conseils

« Ne pas hésiter à se « marketer »
« Savoir se démarquer (ne pas coller à un « modèle » tout en restant authentique (ne pas vouloir être différent pour être différent) ; avoir de l’aspérité, être soi-même»
Patrick Weisenberger- Orange

«  Etre simple, pur, efficace : le savoir être est déterminant »
Marie Kellou/ cent degrés

« Se démarquer par une créativité, une sensibilité différentes »
Marie Kellou/ Cent degrés

« Montrer une bonne connaissance du business et de l’industrie (comment vendre, comment fabriquer) …..
« Savoir écouter : comprendre qui on a devant nous, adresser les bons messages ….
«  C’est une affaire de séduction mutuelle : un norvégien a envoyé son CV en puzzle…un morceau par jour… »
Stéphane Thirouin/Seb

Dans sa présentation des VIE, Joanna Routaboul précise que 8 VIE sur 10 sont recrutés par l’entreprise. Le recours à des VIE en design est encore rare mais sur 60 VIE, Carrefour en a 4 en design et sur 300 VIE en a environ 30

VI. Les rendez-vous de speed dating

Partenaires du speed dating